100% indépendant, en accès libre pour tous, sans pub, financé par ses lecteurs

La SPA et la police s’unissent pour lutter contre la maltraitance animale : 3 500 policiers formés et un service spécialisé créé

La SPA (Société Protectrice des Animaux) et la police française ont signé un partenariat historique pour lutter contre la maltraitance animale. 3 500 policiers seront formés cette année sur les signes de maltraitance animale pour mieux encadrer les personnes dont les animaux ont été victimes de sévices. En plus de cette formation, un nouveau service composé de 15 enquêteurs, policiers et gendarmes va être créé pour se spécialiser dans la lutte contre la maltraitance animale.

Un accord historique vient d’être signé entre la SPA et la police. Cette année, 3 500 policiers seront formés sur la maltraitance animale, afin de mieux encadrer les personnes dont les animaux ont été victimes de sévices.

En 2021, 12 000 infractions en rapport avec des animaux domestiques ont été enregistrées en France par la police et la gendarmerie. Entre 2016 et 2021, on estime que les atteintes envers les animaux ont augmenté de 30% dans le pays.

Ce vendredi 13 janvier, la Société Protectrice des Animaux (SPA) a signé un partenariat avec la Direction centrale de la sécurité publique, à laquelle sont rattachés tous les commissariats de France. Ce partenariat vise à accompagner les policiers dans la lutte contre la maltraitance animale.

« Le but est de mettre en place des officiers de prévention », a expliqué Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA. « Nous allons former les fonctionnaires de police aux questions pénales de la protection animale et à l’accueil du public dont les animaux ont été victimes de maltraitance, pour que les gens aient un interlocuteur privilégié lorsqu’ils se rendent dans un commissariat. »

Former des policiers sur la maltraitance animale

Cette année, 3 500 gardiens de la paix issus d’écoles de police seront formés sur la maltraitance animale. Ils recevront tous un module de 8 heures sur le sujet.

« Ainsi, dans les commissariats, le public concerné sera dirigé vers les jeunes gardiens qui auront fait la formation », a confirmé Jacques-Charles Fombonne.

En plus de cette formation, un nouveau service composé de quinze enquêteurs, policiers et gendarmes va être créé par le ministre de l’Intérieur. Rattaché à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, il sera spécialisé dans la lutte contre la maltraitance animale.

… nous avons un petit service à vous demander. Nous nous tournons vers vous, chers lecteurs et lectrices, pour vous demander votre aide. Nous avons travaillé dur pour lancer notre nouveau projet, mais malheureusement, nous nous retrouvons aujourd'hui dans une situation financière difficile. Nous avons une dette de 2788€ qui doit être remboursée dans les 15 jours, sinon nous risquons des poursuites judiciaires et des problèmes importants avec notre banque.

Nous croyons fermement que la protection animale est l'un des enjeux les plus importants de notre temps. C'est pourquoi il est crucial de mettre cette cause en avant quotidiennement dans les débats publics. Les articles que vous pouvez lire sur notre site sont cruciaux pour sensibiliser les gens à cette cause, pour faire pression sur les décideurs et pour exiger des actions concrètes en faveur de la protection animale.

Tous nos articles sont accessibles à tous gratuitement. Nous le faisons parce que nous croyons en l'égalité de l'accès à l'information en ce qui concerne la cause animale. Ainsi, plus de personnes peuvent suivre l'actualité de cette cause, comprendre l'impact des problèmes actuels sur les animaux et agir. Nous voulons que tout le monde puisse bénéficier d'informations de qualité sur la protection animale, quel que soit leur niveau de revenu.

Nous comprenons que chacun a ses propres responsabilités financières, mais si chacun d'entre vous pouvait nous aider, même avec juste 1€, cela nous aiderait énormément à rembourser cette dette et assurer notre avenir. Nous sommes convaincus que, ensemble, nous pouvons atteindre cet objectif et lancer notre projet avec succès. Merci.

Je fais un don à SAMA P-A
Le partage s'est important et gratuit 🧡

Newsletter

Ne manquez plus aucune actualité sur la protection animale et les actions à entreprendre pour aider les animaux en vous abonnant à notre newsletter.

Recevoir la newsletter

* Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *