100% indépendant, en accès libre pour tous, sans pub, financé par ses lecteurs

Alrance. Un nouveau dépôt de plainte suite à la découverte de neuf chiens et une chèvre dans un état critique

Selon Centre press aveyron, la SPA de Rodez a révélé qu’elle déposera une plainte pour injures et menaces contre les propriétaires après avoir sauvé neuf chiens d’une mort certaine dans la petite commune d’Alrance.

Le week-end dernier, l’association et la gendarmerie sont intervenues dans un domicile en mauvais état où ils ont trouvé une chèvre avec une patte cassée et neuf chiens dans un état déplorable. Les propriétaires étaient injoignables et l’association attendait de sauver plusieurs chats restés enfermés dans la maison. Finalement, ils ont pu entrer dans la maison ce mardi, mais les événements ont dérapé.

« Insultes et menaces« 

La SPA et son président ont été autorisés à entrer dans le domicile du couple sur ordre du procureur. Lors de leur visite, ils ont été confrontés à des insultes et des menaces de la part du propriétaire. La gendarmerie a dû intervenir pour calmer la situation. Le propriétaire a nié tout acte de maltraitance et a expliqué qu’il s’était absenté de la maison pour un déménagement, laissant ses animaux sans nourriture ni eau.

« On continuera à se battre pour les animaux !« 

Le président de la SPA, Jean-Pierre Blanc, a annoncé qu’il déposera une plainte pour les menaces et injures reçues lors de leur intervention pour sauver des animaux maltraités. Il déclare qu’il en a assez de se faire recevoir de cette manière, et que même si cela est effrayant et inquiétant, il continuera à se battre pour les animaux. Il a souligné que sans l’intervention de la gendarmerie, il ne sait pas ce qui aurait pu se passer.

Jean-Pierre Blanc, président de la SPA, a annoncé qu’il allait déposer une plainte pour les menaces et insultes reçues lors de leur intervention pour sauver des animaux maltraités. Il a déclaré : « Il y en a marre, c’est de plus en plus pesant pour nous de se faire recevoir comme cela. Sans la gendarmerie, je ne sais pas ce qui aurait pu se passer ! Même si ce genre d’événements fait peur et inquiète pour la suite, on continuera néanmoins à se battre pour les animaux. »

… nous avons un petit service à vous demander. Nous nous tournons vers vous, chers lecteurs et lectrices, pour vous demander votre aide. Nous avons travaillé dur pour lancer notre nouveau projet, mais malheureusement, nous nous retrouvons aujourd'hui dans une situation financière difficile. Nous avons une dette de 2788€ qui doit être remboursée dans les 15 jours, sinon nous risquons des poursuites judiciaires et des problèmes importants avec notre banque.

Nous croyons fermement que la protection animale est l'un des enjeux les plus importants de notre temps. C'est pourquoi il est crucial de mettre cette cause en avant quotidiennement dans les débats publics. Les articles que vous pouvez lire sur notre site sont cruciaux pour sensibiliser les gens à cette cause, pour faire pression sur les décideurs et pour exiger des actions concrètes en faveur de la protection animale.

Tous nos articles sont accessibles à tous gratuitement. Nous le faisons parce que nous croyons en l'égalité de l'accès à l'information en ce qui concerne la cause animale. Ainsi, plus de personnes peuvent suivre l'actualité de cette cause, comprendre l'impact des problèmes actuels sur les animaux et agir. Nous voulons que tout le monde puisse bénéficier d'informations de qualité sur la protection animale, quel que soit leur niveau de revenu.

Nous comprenons que chacun a ses propres responsabilités financières, mais si chacun d'entre vous pouvait nous aider, même avec juste 1€, cela nous aiderait énormément à rembourser cette dette et assurer notre avenir. Nous sommes convaincus que, ensemble, nous pouvons atteindre cet objectif et lancer notre projet avec succès. Merci.

Je fais un don à SAMA P-A
Le partage s'est important et gratuit 🧡

Newsletter

Ne manquez plus aucune actualité sur la protection animale et les actions à entreprendre pour aider les animaux en vous abonnant à notre newsletter.

Recevoir la newsletter

* Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *