Horreur en Haute-Vienne : un chien noyé vivant, son bourreau devant la justice

SAMA P-A SAMA P-A Ajouter un commentaire

En mars dernier, un acte de cruauté inqualifiable a été perpétré contre un chien à Oradour-sur-Glane, en Haute-Vienne. Le malheureux animal a été découvert noyé dans un étang privé de Peyrilhac, une révélation horrifiante pour la communauté locale.

L’alerte a été donnée par un pêcheur qui a aperçu le corps de l’animal, les pattes avant liées à des parpaings et une corde autour du cou, indiquant qu’il avait été jeté à l’eau encore en vie. La municipalité et la gendarmerie ont été rapidement informées par l’employé communal qui a extrait le chien de l’eau.

Grâce à une puce électronique, les enquêteurs ont pu identifier et retrouver le propriétaire de l’animal. L’homme, âgé de cinquante ans, a avoué son acte. Il est désormais poursuivi pour cruauté envers un animal domestique ayant entraîné la mort, et il devra comparaître devant le tribunal en septembre pour répondre de ses actes.

En outre, lors d’une perquisition chez l’accusé, la gendarmerie a découvert plusieurs armes non déclarées : un fusil, une carabine, des cartouches, ainsi que des pièges à mâchoire interdits. Ces armes ont été saisies et détruites, et l’homme a également été sanctionné pour détention illégale d’armes à feu.

Il encourt une amende de 800 euros et une interdiction de trois ans de détenir un animal. La fondation Brigitte Bardot s’est constituée partie civile, augmentant potentiellement la sévérité des sanctions. En ce qui concerne les armes, il a écopé d’une amende de 500 euros et d’une interdiction de possession d’armes pendant cinq ans.

Cette affaire soulève des questions profondes sur le bien-être animal et la responsabilité des propriétaires d’animaux, rappelant la nécessité d’une vigilance et d’une législation renforcées pour protéger les êtres vivants des abus.

Avant de partir 👋, pensez à nous. Soutenir notre média, c’est soutenir la cause animale. Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits.

Depuis 2011, nous nous dévouons à la défense des animaux, travaillant sans relâche pour mettre en lumière leur cause et combattre les injustices dont ils sont victimes. Chaque jour, nous sommes témoins de faits divers horribles, qui montrent à quel point notre mission est cruciale. Mais aujourd’hui, nous faisons face à des défis de taille.

Avec l’inflation galopante et les coûts croissants de maintien de nos sites internet, poursuivre notre mission devient de plus en plus compliqué. Nos rédacteurs, engagés et passionnés, investissent beaucoup de temps pour vous offrir du contenu de qualité. Sans actionnaire ni propriétaire milliardaire, notre indépendance nous permet d’enquêter librement. Personne ne modifie ce que nous publions, afin de rester libres et indépendants, fidèles à nos principes et à notre mission.

Votre soutien est donc plus vital que jamais. Sans vous, nous ne pourrons pas continuer à lutter pour les droits des animaux et à promouvoir un changement sociétal vers plus de compassion et de respect pour toutes les formes de vie. Nous subissons également des pressions de divers lobbys, comme ceux de la chasse, qui aimeraient nous voir disparaître.

Chaque contribution compte, même à partir de 1€. C’est un montant accessible à tous, et si chacun y met du sien, ensemble, nous pouvons assurer la pérennité de notre action et continuer à être la voix qui se lève pour ceux qui ne peuvent pas parler.

Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits. Votre soutien est essentiel à notre lutte. Ensemble, faisons évoluer nos sociétés pour le mieux. Merci de tout cœur pour votre générosité et votre engagement envers la cause animale.

SOURCES:France Bleu
Partagez cet article
Laissez un commentaire
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires