100% indépendant, en accès libre pour tous, sans pub, financé par ses lecteurs

Derrière le Covid-19, le scandale du trafic d’animaux sauvages

La crise sanitaire, qui serait partie d’un marché d’animaux sauvages en Chine, braque les projecteurs sur un trafic qui pourrait engendrer des pandémies en série.

Pendant que la majeure partie de la planète se retrouve confinée à cause du Covid-19, les trafiquants, eux, ne lèvent pas le pied. Bien au contraire. Le 31 mars, la police malaisienne a découvert dans un container six tonnes d’écailles de pangolin en provenance d’Afrique de l’Ouest. Une saisie record évaluée à près de 18 millions de dollars, qui prenait la direction de la Chine. Un pays où la médecine traditionnelle prête à ces écailles le pouvoir d’apaiser les règles douloureuses, de favoriser la lactation, de redresser le tonus sexuel… Il faut dire que le prix du petit mammifère à tendance à grimper depuis que Pékin a décidé d’interdire, fin février, le commerce et la consommation d’animaux sauvages.

Le pangolin ? Un sans-grade du trafic d’animaux sauvages. L’insectivore était jusqu’ici un quasi inconnu, et son physique ne le prédisposait pas à devenir une star des réseaux sociaux. Mais le voilà projeté sur le devant de la scène, depuis qu’un de ses congénères, vendu sur un marché de Wuhan, en Chine, est fortement soupçonné d’avoir été le vecteur qui a permis au coronavirus d’atteindre l’homme. Ce faisant, le pangolin est également devenu le symbole d’un trafic d’animaux à l’ampleur méconnue. « On estime qu’il permet aux délinquants d’engranger chaque année 14 milliards d’euros, ce qui le classe au 4e rang mondial des trafics les plus rentables, derrière celui de la drogue, la traite d’êtres humains et le commerce des armes », indique le colonel Ludovic Ehrhart, commandant en second à l’Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique).

(…) l’express.fr

… nous avons un petit service à vous demander. Nous nous tournons vers vous, chers lecteurs et lectrices, pour vous demander votre aide. Nous avons travaillé dur pour lancer notre nouveau projet, mais malheureusement, nous nous retrouvons aujourd'hui dans une situation financière difficile. Nous avons une dette de 2788€ qui doit être remboursée dans les 15 jours, sinon nous risquons des poursuites judiciaires et des problèmes importants avec notre banque.

Nous croyons fermement que la protection animale est l'un des enjeux les plus importants de notre temps. C'est pourquoi il est crucial de mettre cette cause en avant quotidiennement dans les débats publics. Les articles que vous pouvez lire sur notre site sont cruciaux pour sensibiliser les gens à cette cause, pour faire pression sur les décideurs et pour exiger des actions concrètes en faveur de la protection animale.

Tous nos articles sont accessibles à tous gratuitement. Nous le faisons parce que nous croyons en l'égalité de l'accès à l'information en ce qui concerne la cause animale. Ainsi, plus de personnes peuvent suivre l'actualité de cette cause, comprendre l'impact des problèmes actuels sur les animaux et agir. Nous voulons que tout le monde puisse bénéficier d'informations de qualité sur la protection animale, quel que soit leur niveau de revenu.

Nous comprenons que chacun a ses propres responsabilités financières, mais si chacun d'entre vous pouvait nous aider, même avec juste 1€, cela nous aiderait énormément à rembourser cette dette et assurer notre avenir. Nous sommes convaincus que, ensemble, nous pouvons atteindre cet objectif et lancer notre projet avec succès. Merci.

Je fais un don à SAMA P-A
Le partage s'est important et gratuit 🧡