in

Chevaux mutilés : deux nouveaux cas dans la Loire et le Jura

Les mutilations de chevaux – dont le motif reste inconnu – semblent se multiplier un peu partout en France.

Les macabres découvertes de chevaux mystérieusement mutilés se multiplient. Une enquête a été ouverte lundi par le parquet de Roanne (Loire) à la suite de mystérieux prélèvements d’organes sur un cheval décédé il y a trois jours, a-t-on appris de source judiciaire, après d’autres cas similaires dans d’autres départements.

Décédé de mort naturelle vendredi, l’animal était entreposé depuis dans un pré à Sainte-Colombe-sur-Gand, dans le nord de la Loire, en vue de son envoi à l’équarrissage.

Oreille coupée, œil retiré, nez tranché…


Une jument mutilée dans le Jura

Dans le Jura, une enquête vient également d’être ouverte après la découverte d’une jument retrouvée morte et mutilée vendredi.

Selon France Bleu Besançon, citant les premières conclusions de l’autopsie, la jument de 24 ans aurait été assommée. Le ou les agresseurs ont retiré à l’animal un œil et une châtaigne, excroissance formée par de la corne et localisée sur les jambes des chevaux, détaille le média.

Lire la suite sur (…) leparisien.fr

Avant de Partir 👋

Si tous ceux qui lisent ce message donnaient 2 €, SAMA P-A pourrait continuer à prospérer encore de nombreuses années.

Le prix d’un café est tout ce dont nous avons besoin.

Par ici s’il vous plaît 👇