Ne partagez pas vos médicaments avec vos animaux : l’aspirine et le paracétamol peuvent être nocifs pour votre animal !

SAMA P-A SAMA P-A Ajouter un commentaire
© Getty Images

L’ANSES a publié un communiqué le 20 février pour rappeler qu’il ne faut pas donner d’aspirine ou de paracétamol à un chien qui semble malade ou fiévreux, même s’ils sont facilement accessibles. En effet, les médicaments pour humains ne sont généralement pas adaptés aux animaux de compagnie, notamment en raison de leur poids et de leur métabolisme différent, ce qui peut entraîner des risques d’intoxication.

Chez les animaux, l’ingestion de paracétamol peut entraîner une intoxication

Le paracétamol est couramment utilisé pour traiter une variété de symptômes tels que les maux de tête, les douleurs et les états grippaux. Cependant, il est important d’être prudent avec nos animaux de compagnie, car ces médicaments font partie des principaux déclencheurs d’intoxication chez les animaux.

Selon l’ANSES, contrairement aux chiens et aux autres animaux de compagnie qui ont une faible quantité d’enzyme capable de dégrader le paracétamol, les chats n’en ont pas du tout. Par conséquent, le principe actif de ce médicament s’accumule dans leur sang, provoquant des effets indésirables qui peuvent affecter leur système sanguin, leur foie ou leurs reins, selon l’espèce. Même une très faible dose peut être mortelle pour les chats.

Le rapport souligne également la nécessité de prendre des précautions avec les anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène ou l’aspirine, qui peuvent causer des problèmes digestifs, rénaux et neurologiques chez les animaux, pouvant même aller jusqu’au coma et à la mort. En outre, il a été signalé des cas d’intoxication avec des anxiolytiques et des antidépresseurs.

Il est également important de noter que les animaux ont rarement besoin de suppléments en vitamine D, et qu’un surdosage de cette vitamine peut se produire si on leur donne un médicament qui en contient sans avis médical.

Il est recommandé de ne donner des médicaments destinés aux humains aux animaux de compagnie que sur prescription vétérinaire

Bien qu’il soit vrai que certains médicaments destinés aux humains peuvent être administrés aux animaux, il est important de noter que cela ne doit être fait que sur la base d’un avis et d’une prescription médicale d’un vétérinaire.

L’ANSES souligne qu’en cas d’utilisation de médicaments destinés aux humains sur les animaux, il est impératif de respecter la dose et la fréquence recommandées pour éviter les intoxications. Il est important de noter que les effets secondaires peuvent varier en fonction de l’espèce, mais également de la race, de l’âge ou des maladies de l’animal. L’ANSES ajoute que les médicaments à base de lopéramide sont parfois administrés aux chiens en cas de diarrhée, mais qu’ils peuvent causer des troubles digestifs et neurologiques chez les colleys et les races similaires en raison d’une mutation génétique dont ces chiens peuvent être porteurs.

En cas d’ingestion accidentelle de médicaments destinés aux humains par votre chien ou votre chat, il est vivement recommandé de contacter rapidement un vétérinaire ou un centre antipoison vétérinaire afin de savoir quoi faire face à cet incident.

Avant de partir 👋, pensez à nous. Soutenir notre média, c’est soutenir la cause animale. Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits.

Depuis 2011, nous nous dévouons à la défense des animaux, travaillant sans relâche pour mettre en lumière leur cause et combattre les injustices dont ils sont victimes. Chaque jour, nous sommes témoins de faits divers horribles, qui montrent à quel point notre mission est cruciale. Mais aujourd’hui, nous faisons face à des défis de taille.

Avec l’inflation galopante et les coûts croissants de maintien de nos sites internet, poursuivre notre mission devient de plus en plus compliqué. Nos rédacteurs, engagés et passionnés, investissent beaucoup de temps pour vous offrir du contenu de qualité. Sans actionnaire ni propriétaire milliardaire, notre indépendance nous permet d’enquêter librement. Personne ne modifie ce que nous publions, afin de rester libres et indépendants, fidèles à nos principes et à notre mission.

Votre soutien est donc plus vital que jamais. Sans vous, nous ne pourrons pas continuer à lutter pour les droits des animaux et à promouvoir un changement sociétal vers plus de compassion et de respect pour toutes les formes de vie. Nous subissons également des pressions de divers lobbys, comme ceux de la chasse, qui aimeraient nous voir disparaître.

Chaque contribution compte, même à partir de 1€. C’est un montant accessible à tous, et si chacun y met du sien, ensemble, nous pouvons assurer la pérennité de notre action et continuer à être la voix qui se lève pour ceux qui ne peuvent pas parler.

Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits. Votre soutien est essentiel à notre lutte. Ensemble, faisons évoluer nos sociétés pour le mieux. Merci de tout cœur pour votre générosité et votre engagement envers la cause animale.

Partagez cet article
Laissez un commentaire
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires