Comment aider les oiseaux à passer l’hiver : les conseils de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Bretagne

SAMA P-A SAMA P-A Ajouter un commentaire
© lucaar - Fotolia

Jusqu’à 50% des oiseaux peuvent mourir pendant l’hiver en raison du froid et de la pénurie de nourriture. Pour les aider à surmonter cette période difficile, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Bretagne fournit quelques conseils. Certaines espèces, comme les hirondelles et les martinets, migrent vers l’Afrique pendant l’hiver, mais la plupart des oiseaux restent toute l’année en ville, selon François Thoumy, délégué de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Bretagne-Ille-et-Vilaine. Il ajoute que les oiseaux communs en Bretagne ont diminué de 23% en 15 ans, en raison de la perte d’habitat, des pesticides et d’une épidémie de grippe aviaire qui sévit actuellement.

Avec les températures qui retournent à la normale pour cette saison, « les espèces souffrent du froid », selon François Thoumy. Les oiseaux qui ne migrent pas deviennent granivores pour l’hiver en attendant le retour des insectes au printemps. Il précise que durant cette période, une mésange peut perdre jusqu’à 10% de son poids en une seule nuit à cause du froid. Pour survivre, ils ont besoin de nourriture grasse pour se faire une couche protectrice.

Pour aider les oiseaux à passer l’hiver, François Thoumy, délégué de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Bretagne-Ille-et-Vilaine, recommande de leur fournir des graines de tournesol. Ces graines sont très grasses et permettent aux oiseaux de stocker de la graisse. Cependant, il souligne qu’il est important de choisir des graines de tournesol bio, car celles vendues dans les commerces ne sont pas toujours adaptées pour l’hiver et peuvent ne pas contenir suffisamment de matières grasses.

Il conseille également de ne pas nourrir les oiseaux trop tôt, afin qu’ils puissent continuer à jouer leur rôle d’auxiliaire du jardinier en mangeant des insectes en automne, et de nourrir les oiseaux entre novembre et mars, en arrêtant lorsque les températures atteignent 7 degrés Celsius pour éviter la propagation des maladies. Il recommande également de privilégier une mangeoire en silo et de la nettoyer régulièrement avec de l’eau et du savon.

En résumé, pour aider les oiseaux à passer l’hiver, il est important de ne pas les nourrir trop tôt et de privilégier des graines de tournesol bio plutôt que des graines mal adaptées pour l’hiver et non bio. Il est également recommandé de ne pas continuer à les nourrir lorsque les températures atteignent 7 degrés Celsius pour éviter la propagation des maladies. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) Bretagne donne ces conseils pour assister les oiseaux durant l’hiver difficile.

Avant de partir 👋, pensez à nous. Soutenir notre média, c’est soutenir la cause animale. Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits.

Depuis 2011, nous nous dévouons à la défense des animaux, travaillant sans relâche pour mettre en lumière leur cause et combattre les injustices dont ils sont victimes. Chaque jour, nous sommes témoins de faits divers horribles, qui montrent à quel point notre mission est cruciale. Mais aujourd’hui, nous faisons face à des défis de taille.

Avec l’inflation galopante et les coûts croissants de maintien de nos sites internet, poursuivre notre mission devient de plus en plus compliqué. Nos rédacteurs, engagés et passionnés, investissent beaucoup de temps pour vous offrir du contenu de qualité. Sans actionnaire ni propriétaire milliardaire, notre indépendance nous permet d’enquêter librement. Personne ne modifie ce que nous publions, afin de rester libres et indépendants, fidèles à nos principes et à notre mission.

Votre soutien est donc plus vital que jamais. Sans vous, nous ne pourrons pas continuer à lutter pour les droits des animaux et à promouvoir un changement sociétal vers plus de compassion et de respect pour toutes les formes de vie. Nous subissons également des pressions de divers lobbys, comme ceux de la chasse, qui aimeraient nous voir disparaître.

Chaque contribution compte, même à partir de 1€. C’est un montant accessible à tous, et si chacun y met du sien, ensemble, nous pouvons assurer la pérennité de notre action et continuer à être la voix qui se lève pour ceux qui ne peuvent pas parler.

Nous avons besoin de vous pour aider à porter la voix des animaux et lutter pour leurs droits. Votre soutien est essentiel à notre lutte. Ensemble, faisons évoluer nos sociétés pour le mieux. Merci de tout cœur pour votre générosité et votre engagement envers la cause animale.

Partagez cet article
Laissez un commentaire
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires